Actuel

09.02.2017

AGGLOlac: des clarifications soignées demandent du temps

La planification de l’expansion urbaine vers le lac va bon train. Le traitement de certains aspects prenant toutefois un peu plus de temps que prévu, les votations populaires auront lieu au plus tôt fin 2018.

La décision de réaliser le projet AGGLOlac selon la conception existante ne sera pas prise avant fin 2018. Dès lors, les votations populaires prévues à Bienne et Nidau auront lieu au plus tôt à cette date. Sandra Hess, mairesse de Nidau, et Erich Fehr, maire de Bienne, l’ont annoncé hier soir lors d’une séance d’information destinée aux parlementaires des deux villes. Certains aspects de la planification nécessitent d’être encore approfondis tels que la mobilité ou la densité d’affectation et l’image du site (maison-tour). Ces points avaient justement déjà le plus donné lieu à des discussions lors de la procédure de participation de la population en 2015.

Pour Sandra Hess, le retard d’environ deux ans par rapport au calendrier initial ne constitue ni une surprise ni une déception comme elle l’a expliqué aux parlementaires présents : «Il est normal que le développement d’un quartier de cette taille pose de grands défis. Nous avons d’ailleurs toujours affirmé que nous prendrions le temps nécessaire, afin de trouver de bonnes solutions.» Il n’y pas d’obstacles insurmontables, et la planification suit son cours.

Erich Fehr a confirmé l’appréciation de sa consœur nidowienne: «Malgré quelques obstacles, que nous devons prendre en compte, les feux sont toujours au vert. Nos deux villes veulent s’en tenir aux objectifs définis initialement. Notre vision était et demeure celle d’un quartier urbain offrant à toute la population une plus-value en termes de qualité de vie et rendant notre région encore plus attrayante. Nous mettrons en œuvre cette vision pas à pas.»

Depuis 2012, les Villes de Bienne et Nidau associées à leur partenaire privé «Mobimo» travaillent intensément sur ce projet d’expansion urbaine au bord du lac. Maintenant que la population a pu s’exprimer sur la planification à l’automne 2015, l’adaptation de la réglementation fondamentale en matière de construction de la Ville de Nidau suit son cours. Après son examen préalable par le Canton de Berne, les plans et règlements pourront probablement être déjà mis en dépôt public avant la fin de cette année. Ensuite, après un remaniement éventuel, ils seront soumis en votation populaire à Nidau. Par la même occasion, les ayants droit au vote de Nidau et Bienne se prononceront sur l’octroi des terrains municipaux à l’investisseur «Mobimo» ainsi que sur le crédit nécessaire à la réalisation des équipements publics.


 

07.09.2016

Le Canton de Berne soutient financièrement les fouilles archéologiques

Ce mercredi 7 septembre 2016, le Grand Conseil a approuvé le crédit destiné à des fouilles archéologiques dans le périmètre AGGLOlac, ce qui remplit une condition préalable importante au financement de l'extension urbaine au bord du lac.

Réuni en séance aujourd'hui, le Grand Conseil bernois a approuvé à une large majorité un crédit-cadre brut de 15,5 millions de fr. en faveur de fouilles archéologiques dans le périmètre AGGLOlac. Ce crédit se compose de la contribution probable de la Confédération à hauteur de 3 millions de fr. et de la part cantonale de 12,5 millions de fr. En vertu de la Loi cantonale sur la protection du patrimoine (LPat), les Villes de Nidau et Bienne doivent supporter au maximum 50 pourcent des frais de fouilles archéologiques assumés par le Canton en leur qualité de propriétaires foncières. Les ayants droit au vote de Nidau et de Bienne devront donc se prononcer ultérieurement sur une contribution égale de 12,5 millions de fr. En cas d'acceptation, un montant de 28 millions de fr. sera disponible pour les fouilles archéologiques.

La société de projet AGGLOlac (Villes de Nidau, Bienne et Mobimo AG) se réjouit de la décision du Parlement bernois qui représente aussi un vote en faveur de l'extension urbaine au bord du lac. Selon les calculs effectués par les Villes de Nidau et Bienne, une contribution notable aux frais de fouilles archéologiques était indispensable pour que le projet AGGLOlac puisse voir le jour. Cette condition préalable est désormais remplie. S'appuyant sur la décision rendue ce jour par le Grand Conseil, le Canton de Berne ainsi que les Villes de Nidau et de Bienne vont désormais signer une convention stipulant que les deux Villes doivent s'acquitter conjointement d'un montant maximal de 12,5 millions de fr. aux frais des fouilles archéologiques. Ce plafond des frais améliore sensiblement la sécurité financière de la planification AGGLOlac pour les deux Villes de Nidau et Bienne.

La zone riveraine de Nidau comprend des restes de cités lacustres datant d'environ 4700 à 850 ans avant J.-C. Grâce à des fouilles de repérage réalisées par le Service cantonal des monuments historiques, leur emplacement est connu de façon relativement exacte. Ces enseignements ont été pris en compte dans la planification AGGLOlac, et on évitera de toucher aux couches archéologiques dans la mesure du possible. Cela sera toutefois inévitable dans certains secteurs du fait de la construction de canalisations et de conduites, de garages souterrains et de caves ainsi que du prolongement du Barkenhafen (port de petite batellerie). Ils devront faire l'objet d'excavations et d'une documentation scientifique avant leur destruction. Ces travaux seront exécutés parallèlement à l'aménagement par étapes de l'ensemble du site, soit entre 2019 et 2034.


30.06.2016

Participation publique AGGLOlac: les réponses sont disponibles

Les travaux de révision de la réglementation fondamentale en matière de construction de la Ville de Nidau avancent comme prévu. Ils tiennent compte des suggestions exprimées dans le cadre de la procédure de participation publique réalisée à l’automne dernier ainsi que des enseignements les plus récents.

Au total, 327 personnes et organisations se sont exprimées lors de la procédure de participation publique réalisée à l’automne dernier à propos de la planification AGGLOlac. Le rapport de participation correspondant, par lequel la société de projet AGGLOlac (Villes de Bienne et Nidau ainsi que Mobimo AG) prend position sur les questions, les suggestions et les remarques critiques déposées à cette occasion, est désormais disponible. Les aspects fondamentaux de la planification ont trouvé un écho largement positif auprès des participants et participantes tels que la promenade urbaine le long du port, la ceinture d’espaces verts avec un chemin de rive, la densité des constructions et la conception du nouveau quartier largement exempte de trafic routier. En revanche, la maison-tour projetée dans le secteur du port de petite batellerie (Barkenhafen) a suscité de vives critiques.

Lors d’une conférence de presse ce jeudi matin, les autorités de Nidau et de Bienne se sont montrées satisfaites de la procédure de participation publique. Comme l’affirme Sandra Hess, mairesse de Nidau: «Cela nous a permis d’avancer dans la recherche de bonnes solutions. Les avis reçus ont toutefois également montré que les vues de la population sont souvent contradictoires. Ainsi, autant d’avis plaident en faveur d’un nombre plus important de places de stationnement que contre.» De même, la concentration des corps d’ouvrage en faveur d’une généreuse ceinture d’espaces verts est certes saluée, mais les hauteurs maximales projetées des bâtiments ainsi que la maison-tour ont été souvent critiquées. Comme le souligne Erich Fehr, maire de Bienne, le rapport de participation en tient compte: «La densité des constructions, par exemple, constitue une requête fondamentale d’AGGLOlac, à laquelle nous tenons. En effet, elle garantit une consommation économe de terrains et permet de réaliser de grands espaces libres pour la collectivité. De plus, la densité urbaine présente de grandes qualités, comme les vieilles villes le prouvent. Dans le nouveau quartier, personne ne se sentira à l’étroit et la qualité sera au rendez-vous.». De nouvelles visualisations publiées sur le site Internet d’AGGLOlac montrent comment la vie peut se présenter dans le nouveau quartier du lac. Il s’agit de représentations à l’échelle du point de vue des piétons qui fournissent pour la première fois une impression réaliste. Les détails de la conception des façades seront fixés dans une phase de planification ultérieure.

Les travaux de révision du plan de zones et du règlement de construction de la Ville de Nidau vont se poursuivre ces prochains mois. Ils tiendront compte des suggestions issues de la procédure de participation publique, surtout dans les secteurs des transports et de l’approvisionnement en énergie. La procédure de dépôt public est prévue à l’automne prochain. Après un nouveau remaniement éventuel, le corps électoral nidowien se prononcera en dernier ressort fin 2017 ou début 2018 sur la révision de la réglementation fondamentale en matière de construction. Par la même occasion, les ayants droit au vote de Nidau et de Bienne auront aussi à s’exprimer sur les ventes de terrains à l’investisseur. Sandra Hess se montre optimiste: «Même si certains aspects demeureront controversés, la procédure de participation publique a montré que nous sommes sur la bonne voie. L’importance du projet AGGLOlac pour le développement de notre région est reconnue et les qualités de l’extension urbaine projetée est aussi saluée en majorité.».

Tous les documents (versions allemandes) peuvent être aussi téléchargés; les versions françaises sont en cours de traitement et seront disponibles prochainement.


15.12.2015

AGGLOlac – La participation a suscité un vif écho

325 prises de position ont été reçues dans le cadre de la procédure de participation publique concernant la planification AGGLOlac. L'extension urbaine vers le lac est saluée de manière générale, mais certains points ont toutefois soulevé des critiques.

La procédure de participation publique concernant la révision partielle de la réglementation fondamentale en matière de construction de la Ville de Nidau a suscité un écho réjouissant. En effet, du 28 octobre au 27 novembre 2015, 325 prises de position au total ont été adressées à l'Administration municipale nidowienne. 296 proviennent de particuliers, 29 de partis politiques, d'entreprises, d'associations et d'organisations diverses. En outre, quelque 250 personnes ont visité l'exposition organisée au Port de petite batellerie (Barkenhafen) et assisté à différentes séances d'information. Sandra Hess, mairesse de Nidau, se réjouit de cette forte participation de la population: «Il était important d'avoir une visibilité précise de la multiplicité des opinions, car cela va nous aider à optimiser encore davantage la réglementation fondamentale en matière de construction. En fin de compte, nous avons besoin d'un projet soutenu majoritairement et devons exploiter toutes les marges de manœuvre à disposition, afin de réaliser une planification satisfaisante et bénéficiant d'un large consensus.»

Objections en terme de mobilité, de durabilité et de structure urbanistique

À l'heure actuelle, les autorités de Nidau et la société de projet AGGLOlac ne sont pas encore en mesure de s'exprimer de manière fondée sur les objections reçues. Toutefois, à première vue, il semble que le principe de l'extension urbaine en direction du lac soit approuvé. Par la même occasion, la procédure de participation avait aussi pour but de montrer clairement quels aspects de la planification devaient faire l'objet d'une appréciation encore plus ou moins critique. Des appréciations controversées touchent en particulier les thèmes tels que la mobilité et la durabilité (approvisionnement énergétique) ainsi que la structure urbanistique (densification des constructions, réalisation d'une maison-tour, espaces libres).

Erich Fehr, maire de Bienne, se montre confiant: «Par nature, une participation publique donne surtout lieu à des critiques. Nous devons toutefois tous et toutes garder en vue l'objectif ambitieux d'une extension de qualité de la ville à l'ouest de la gare, dont toute l'agglomération profitera. Les premiers pas ont été les décisions relatives au Campus Biel/Bienne de la Haute école spécialisée bernoise BFH et à l'antenne biennoise du Parc suisse d'innovation, et le projet AGGLOlac constitue la suite logique».

Le traitement des avis reçus demande du temps

La prochaine démarche va consister à traiter les avis reçus et à y répondre. Le résultat de ce processus prendra probablement environ six mois, et fera l'objet d'un rapport de participation. Celui-ci contiendra, en particulier, les prises de position des autorités quant aux questions et objections formulées. Parallèlement, la réglementation fondamentale en matière de construction de la Ville de Nidau sera retravaillée en conséquence pour le périmètre AGGLOlac. Les ayants droit au vote de Nidau pourront alors s'exprimer en votation populaire lorsque la procédure de dépôt public qui suivra aura pris fin. De plus, comme le Souverain biennois, ils pourront voter sur les ventes de terrains à l'investisseur Mobimo AG et sur le contrat relatif aux infrastructures.

La population contribue à la planification

Dans le cadre de la planification de l'extension urbaine en direction du lac, les Villes de Nidau et de Bienne ainsi que le partenaire privé Mobimo AG accordent une grande importance à la participation de la population. C'est ainsi qu'après le concours d'idées réalisé début 2014, toutes les parties intéressées ont pu s'exprimer sur les concepts urbanistiques proposés, et l'orientation générale de la planification (principes d'affectation et d'aménagement) a fait l'objet d'un large débat. Les suggestions et les critiques exprimées ont été intégrées dans la planification test qui a suivi. Le concept directeur en résultant a servi de ligne directrice pour l'élaboration de la nouvelle réglementation fondamentale en matière de construction de la Ville de Nidau dans le périmètre AGGLOlac, qui a fait l'objet de la procédure de participation publique qui vient de s'achever. Il s'agit désormais de fixer les objectifs de la planification et les conditions-cadre de manière juridiquement contraignante.


27.10.2015

Procédure d'information et de participation AGGLOlac: la population a la parole

La réglementation fondamentale en matière de construction de la Ville de Nidau doit être adaptée de telle façon que le projet AGGLOlac puisse être réalisé. Dans le cadre de la procédure d'information et de participation qui aura lieu du 28 octobre au 27 novembre 2015, la population pourra s'exprimer sur les plans et règlements.

Le développement de la zone riveraine du lac à Nidau selon le concept urbanistique «citélac» n'est pas compatible avec le plan de zones en vigueur. Par conséquent, la Ville de Nidau doit modifier sa réglementation fondamentale en matière de construction pour le périmètre AGGLOlac. Les modifications concernent le plan de zones et le plan des alignements, le plan de protection des rives du lac ainsi que le Règlement de construction partiel et les prescriptions relatives au plan de protection des rives. Les dispositions proposées doivent permettre de réaliser le concept directeur AGGLOlac.

Les caractéristiques essentielles de la planification en cours sont:

  • un espace libre large de quelque 150 m environ le long du lac, y compris le chemin de rive et de nouveaux espaces de détente végétalisés,
  • un espace largement non bâti en forme d'arc s'étendant du château de Nidau au lac en passant par le port de petite batellerie (Barkenhafen),
  • une zone densément bâtie s'étendant du nouveau chemin de rive du lac au parc du château ainsi que de la Thielle au Mühlerunsweg
  • ainsi que le port de petite batellerie (Barkenhafen) prolongé, élément urbain central du quartier, et une maison-tour faisant office de point de repère.

Le périmètre devant être construit dans le cadre du développement du quartier est subdivisé en six zones à planification obligatoire (ZPO). Le Règlement de construction partiel fixe, pour chacune de ces ZPO les principes d'affectation et d'aménagement. Ceux-ci seront concrétisés ultérieurement dans des plans de quartier correspondants.

La population a désormais la possibilité de s'exprimer sur le projet dans le cadre de la présente procédure d'information et de participation. Sandra Hess, mairesse de Nidau, souhaite un débat sérieux au sujet de la planification: «Depuis le début, nous avons promis un développement de qualité pour cette zone, qui puisse profiter à  tout le monde. Je suis convaincue que nous sommes sur la bonne voie. Aujourd'hui, la parole est toutefois donnée à la population, et celle-ci doit s'exprimer sur les solutions que nous avons élaborées.» Erich Fehr, maire de Bienne, espère que les Biennoises et les Biennois profiteront aussi de cette occasion pour donner leur avis: «Il s'agit d'un projet d'importance régionale. La Ville de Nidau décidera certes seule de sa réglementation fondamentale en matière de construction, mais le projet AGGLOlac a aussi besoin du soutien de la population biennoise. En effet, l'extension de la ville jusqu'au bord du lac ne pourra devenir réalité que si elle approuve les transactions foncières.»

Les prises de position concernant les documents soumis à la procédure de participation doivent être déposées auprès de l'Administration municipale de Nidau. Les documents peuvent y être consultés, de même qu'auprès du Département de l'urbanisme de la Ville de Bienne. Il est également possible de s'informer sur la planification en cours en visitant l'exposition organisée au port de petite batellerie (Barkenhafen), où des spécialistes fourniront volontiers des renseignements. En outre, les domaines tels que l'environnement, l'urbanisme, l'histoire du site et l'archéologie seront expliqués en détail lors de quatre séances d'information publiques. L'exposition durera jusqu'au 11 novembre 2015 et sera ouverte du lundi au vendredi de 16h00 à 19h00.

Le questionnaire vous permet de prendre position sur les aspects importants de la planification.

Donnez-nous votre avis !

Questionnaire (pdf)

Questionnaire interactif


11.3.2015

Voir et comprendre AGGLOlac

Une exposition et deux journées d’action à Nidau et Bienne permettent à la population de s’informer sur l’état actuel de la planification d’AGGLOlac.

Comme annoncé en janvier, le concept urbanistique «citélac» servira de base à la suite de la planification d’AGGLOlac. La proposition de l’équipe conduite par le bureau d’architecture biennois Bauzeit Architekten Sàrl est celle qui a emporté la conviction du jury au terme de la planification test. Les planificateurs s’orientent désormais sur cette proposition en vue de la révision du plan de zones de Nidau. Une première proposition de plan de zone devrait être présentée d’ici l’été.

A la Residenz au Lac, une exposition permet pour l'heure aux personnes intéressées de s’informer sur l’état actuel de la planification. Vous pouvez y découvrir les maquettes et les plans des concepts urbanistiques auxquels les cinq équipes sélectionnées ont travaillé intensivement dans le cadre de la planification test qui s'est déroulée dans la deuxième moitié de 2014. D’autre part, des tables thématiques sont consacrées aux différentes affectations et utilisations du territoire prévues dans le concept «citélac». Les non-spécialistes peuvent ainsi se faire eux aussi, et aisément, une idée du futur quartier du lac. Des représentants de la direction du projet seront sur place entre 16h00 et 18h00 pour répondre aux questions des visiteuses et visiteurs.

La maquette de «citélac» et les tables thématiques seront également présentées au public lors de deux journées d’action. Ces présentations, à la Place du Marché de Nidau et à la Place Centrale de Bienne, s’adressent à toutes les personnes qui souhaitent avoir tout simplement et spontanément une bonne vue d’ensemble d‘AGGLOlac. Ici encore, des membres de la direction de projet seront sur place pour fournir des renseignements.

Journées d’action «Le concept d’urbanisme»
Des experts informent

Nidau, Place du Marché
Samedi 14 mars 2015, 8h00 à 16h00

Bienne, Place Centrale
Samedi 21 mars 2015, 9h00 à 16h00 


Exposition «Le concept d’urbanisme»
Residenz Au Lac, rue d’Aarberg 54, Bienne

Du lundi 16 mars au vendredi 20 mars 2015
Lundi à jeudi, 8h00 à 18h00
Vendredi, 8h00 à 16h00

Des experts seront sur place
Du lundi au jeudi, de 16h00 à 18h00

Flyer download


 

29.1.2015

Le concept biennois d’AGGLOlac a convaincu le jury

Le concept d’urbanisme «citélac» de l’équipe Bauzeit Architekten servira de base à la poursuite de la planification d’AGGLOlac. La planification test a confirmé le potentiel de la proposition des architectes biennois.

La planification du nouveau quartier AGGLOlac sur les rives du lac de Bienne vient de faire un grand pas en avant. Au terme de la procédure de la planification test, le jury a choisi, parmi cinq propositions, celle avec laquelle le travail se poursuivra. Il s’agit du concept d’urbanisme «citélac» de l’équipe et bureau d’architecture Bauzeit Architekten. Ce projet est celui qui avait déjà emporté la conviction du jury lors du concours d’idées en 2013.

La planification test vient donc de confirmer que «citélac» détient le meilleur potentiel à même de répondre aux exigences élevées de ce grand projet. Les caractéristiques suivantes du concept ont particulièrement convaincu:

  • Le modèle de construction offre la meilleure perméabilité entre le lac et le quartier résidentiel – ville et paysage sont harmonieusement reliés.
  • La prolongation du port de petite batellerie fait pénétrer le lac profondément dans la zone urbaine et permet la création d’espaces publics attrayants au bord de l’eau.
  • La généreuse zone de verdure entre les plages de Bienne et de Nidau préserve la zone de détente au bord du lac et la valorise.
  • Le secteur au sud du prolongement du port de petite batellerie offre un potentiel de densification urbaine sous la forme d’une ou de plusieurs tours d’habitation.

Le président du collège d’experts Fritz Schumacher se déclare satisfait des résultats de la planification test: «Elle nous a permis d’approfondir une fois encore les cinq meilleurs projets. La décision finale favorable à «citélac» confirme le résultat du concours d’idées: le projet est complexe, mais réalisable.» Christoph Caviezel, CEO de Mobimo, le partenaire privé d’AGGLOlac, partage l’avis de Fritz Schumacher: «Le nouveau quartier doit remplir les attentes élevées de la population, s’intégrer harmonieusement dans un environnement unique, et préfigurer en même temps la ville de demain. Le concept «citélac» montre également comment nous pouvons atteindre ces buts sur le plan économique.»

Les attentes de la population sont particulièrement élevées, comme celles, aussi, de l’initiative populaire communale PubliLac concernant la zone de loisirs publique allant de la plage de Bienne à celle de Nidau. Les votes exprimés lors de la procédure de participation de janvier/février 2014 ont déjà été pris en compte dans le concept révisé de «citélac». Lors de la poursuite du développement du projet, il est prévu d’optimiser encore la généreuse zone publique riveraine, et de la rendre plus attrayante. La promesse faite par la société de projet AGGLOlac d’accorder une priorité élevée aux requêtes d’un large public lors de la planification, sera ainsi tenue aussi bien que possible avec «citélac».

Par conséquent, les représentants des deux villes concernées sont confiants, eux aussi. Selon le maire de Bienne Erich Fehr, «En l’état actuel, «citélac» représente une excellente base, pour développer un projet susceptible de rallier une majorité de suffrages dans l’intérêt de toute l’agglomération.» Sa collègue de Nidau Sandra Hess est également convaincue que le concept «citélac» apportera des avantages à l’ensemble de la population: «De ce quartier naît une nouvelle qualité de vie au bord du lac – avec de magnifiques zones résidentielles et des espaces de travail, avec de vastes zones de loisirs, ainsi qu’une promenade portuaire urbaine. Un enrichissement pour nous tous!»

Bien que la planification-test soit maintenant terminée, le chemin est encore long jusqu’au début des travaux de construction sur l’ancienne aire de l’Expo. La prochaine étape consistera, pour la société de projet AGGLOlac, à réexaminer les bases légales concernant la zone de la rive du lac en fonction de «citélac». La population de Nidau devrait pouvoir voter sur l’adaptation du plan de zones d’ici deux ans. Le corps électoral de Bienne et celui de Nidau pourront probablement se prononcer simultanément sur les transactions foncières nécessaires.

Lago Lodge: un déménagement au bord du lac est envisageable
Pour «citélac», le Backpackers Hostel et Bistro Lago Lodge devraient céder la place aux maisons d’habitation d’AGGLOlac. Par conséquent, «citélac» propose de «transplanter» le Lago Lodge près des nouvelles installations portuaires. Cette proposition ne crée cependant pas de précédent et ne fait qu’envisager une possibilité de maintenir ce lieu rendez-vous apprécié de Nidau. AGGLOlac revendiquera l’actuel emplacement du Lago Lodge dans dix ans au plus tôt. Comme le Lago Lodge bénéficie d’un droit de superficie courant encore sur 63 ans, la société de projet AGGLOlac devrait offrir à cet établissement une compensation réelle d’égale qualité. 

 


20.5.2014

Début de la planification test pour AGGLOlac

La planification du nouveau quartier des bords du lac entre dans une nouvelle phase. Jusqu’à la fin de l’année, les cinq équipes lauréates du concours d’idées vont continuer à développer leurs concepts d’urbanisme.

Une manifestation donnait, vendredi dernier, le coup d’envoi de la planification test du nouveau quartier prévu sur l’Expo Parc à Nidau. Cette étape prendra environ six mois. Quand elle sera achevée, elle permettra de disposer d’un projet AGGLOlac équilibrant de façon optimale les intérêts urbanistiques, économiques, écologiques et politiques. Pour y parvenir, les propositions émanant du concours d’idées de 2013 doivent être développées davantage, et s’accorder aux exigences économiques et techniques. Lors du concours d’idées, les participants pouvaient encore se permettre beaucoup de liberté. Dans la planification test, les cinq équipes encore en course doivent respecter un catalogue de conditions précises. Elles ont été définies par la société de projet AGGLOlac (villes de Bienne et Nidau ainsi que l’investisseur Mobimo) en collaboration avec le jury du concours d’idées.

Espace public central

Le concours d’idées d’urbanisme ainsi que la participation informelle de différents milieux intéressés qui a suivi, ont fourni d’importantes impulsions, qui sont maintenant insérées dans la planification test. Pour tous les participants, l’importance des espaces publics du futur quartier du lac est ainsi devenue plus évidente encore. La conception de l’espace ouvert devrait même constituer la structure de base du quartier, comme l’indique expressément le programme de la planification test. Il liste en outre de nombreuses autres recommandations et questions. Car il s’agit désormais de démontrer comment la planification peut parvenir à concevoir un quartier attrayant pour l’ensemble de la population sans risques d’éventuels conflits entre les différentes affectations. Les utilisateurs actuels du site («plaisanciers, constructeurs de bateaux, clients du restaurant, joueurs de pétanque, promeneurs avides de soleil… ») et la Plage de Bienne seront aussi davantage pris en compte. Ils constituent tous des «cellules de vie urbaine» qu’il ne s’agit pas d’évincer d’AGGLOlac, mais bien au contraire d’intégrer au nouveau quartier.

De plus, les cinq équipes doivent également accorder une attention beaucoup plus soutenue que jusqu’ici aux aspects tels que la viabilisation et la mobilité, la protection du site et de la nature, la technique de construction, l’archéologie et les coûts.

Optimisation progressive des propositions

Dans la planification test, les équipes de planificateurs et d’architectes ne travailleront plus, comme lors du concours d’idées, de manière anonyme derrière des portes closes. La procédure implique au contraire un échange ouvert entre les équipes et la commission d’évaluation (cinq experts et trois représentants de la société de projet AGGLOlac). Lors de l’un des deux ateliers prévus, les équipes discuteront même ensemble de leurs propositions. La présentation finale des propositions aura lieu le 2 décembre. Ensuite, la commission d’évaluation choisira probablement une proposition qui servira d’assise aux nouvelles bases juridiques pour la construction et la planification dans la zone des rives du lac à Nidau. Le rapport final de la planification test est attendu pour janvier 2015.


2.4.2014

L’exposition consacrée au concours d’idées d’urbanisme AGGLOlac et présentée au Palais des Congrès de Bienne en janvier 2014 a rencontré un franc succès. La prochaine étape importante sera la planification test. Les préparations la concernant tournent à plein régime, le coup d’envoi sera donné fin mai et cette phase durera jusqu’à fin 2014.


26.1.2014

Plus d’un millier de personnes ont visité, au Palais des Congrès de Bienne, l’exposition consacrée au concours d’idées AGGLOlac. La population peut encore s’exprimer jusqu’au 21 février à propos de la planification du quartier du lac.

L’exposition consacrée au concours d’idées d’urbanisme AGGLOlac a fermé ses portes vendredi soir au Palais des Congrès. Durant 10 jours, cette exposition a attiré quotidiennement plus de 100 personnes, qui ont obtenu des informations de première main sur les 25 contributions déposées dans le cadre du concours. Plus de 300 visiteurs ont aussi participé au vernissage, tandis que les rencontres d’information et de discussion destinées aux représentants de l’économie, aux riverains, aux organisations pour l’environnement et les transports, au comité d’initiative Publilac et à d’autres groupes d’intérêt, ont attiré plus de 300 participantes et participants. Quant aux deux Journées ouvertes aux idées, elles ont également suscité un vif intérêt: près de 80 personnes en ont profité pour donner leur avis au sujet de la planification, et pour discuter avec les représentants de la Société de projet AGGLOlac. 

Les personnes et organisations intéressées peuvent encore prendre position par écrit jusqu’au 21 février sur l’état de la planification. Pour la direction du projet, les suggestions et critiques concernant les cinq propositions qui seront développés sont particulièrement utiles. A ce stade, les impulsions peuvent encore être intégrées relativement facilement dans la planification. Plus cette planification avancera, plus ce sera difficile.                                     

A fin mai débutera la planification test. Elle permettra aux cinq équipes sélectionnées d’affiner leurs propositions. Le projet qui, au final, emportera la conviction du jury, servira de base au projet AGGLOlac. Il est prévu que la population de Nidau vote en 2016 ou 2017 sur la modification nécessaire du plan de zone. Simultanément, et compte tenu de la définition spécifique du périmètre d’AGGLOlac, les électrices et électeurs de Nidau et Bienne devront se prononcer sur les transactions foncières nécessaires. 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS!

Toutes les informations concernant les contributions aux concours d’idées sont disponibles sur www.agglolac.ch. Les prises de position sont à envoyer jusqu’au 21 février 2014 à info@agglolac.ch ou à la Société de projet AGGLOlac, case postale 208, 2560 Nidau. 


14.1.2014

Le bureau d’architecture bauzeit architekten de Bienne est le lauréat du concours d’idées d’urbanisme pour le nouveau quartier prévu au bord du lac. Les cinq meilleures propositions reçues seront développées dans une planification test.

La planification se poursuit pour la création d’un nouveau quartier urbain sur l’aire de l’Expo à Nidau. En décembre dernier, le jury du concours d’idées d’urbanisme a examiné et évalué les propositions déposées par 25 équipes suisses et étrangères. Huit équipes ont été distinguées, dont six de Zurich, une de Berne et une de Bienne. Pour cette dernière, il s’agit du bureau d’architecture bauzeit architekten GmbH, dont la contribution, nommée «citélac», a décroché la première place du classement du jury. Ce jury a été impressionné par la «structure urbaine simple» et la disposition des bâtiments, qui offrent une grande flexibilité d’affectation et un habitat de qualité. La grande zone verte le long de la rive a également convaincu, bien que la transition entre les paysages urbain et lacustre suscite encore des questions. Dans l’ensemble, le jury considère «citélac» comme une proposition convaincante et différenciée pour le nouveau quartier du lac.

Le rapport du jury liste les qualités de toutes les contributions au concours, mais aussi les lacunes constatées et les problèmes en suspens. Les cinq premières équipes classées pourront dès maintenant affiner leur concept d’urbanisme dans le cadre d’une planification test. De l’avis du jury, ces cinq projets disposent du meilleur potentiel.

Journées ouvertes aux idées et planification test
La fin du concours d’idées met un terme à la première phase devant assurer la qualité de la planification AGGLOlac. La prochaine étape sera celle invitant la population à s’exprimer. Dans le cadre d’une exposition au Palais des Congrès, le public pourra examiner de plus près les 25 contributions au concours. Durant les «Journées ouvertes aux idées» des 18 et 22 janvier, toutes les personnes intéressées auront la possibilité de discuter de l’état de la planification avec des membres du jury et des représentants de la société de projet AGGLOlac, ainsi que de faire leurs propres suggestions. Plusieurs rencontres d’information et de discussions seront en outre organisées à l’intention des groupes d’intérêts et associations professionnelles. Les informations recueillies lors de ces manifestations pourront influencer la suite de la planification.

Le début de la planification test est prévu pour fin mai. Il s’agit d’un instrument relativement nouveau, réservé à des processus de planification complexes. Les équipes travailleront, durant cette étape, en collaboration avec des membres du jury et des représentants de la société de projet AGGLOlac et débattront avec eux de leur travail dans des ateliers de discussion. Ces échanges devraient aider les équipes à optimiser peu à peu leurs propositions. La planification test devrait se terminer en novembre avec une recommandation du jury concernant le concept d’urbanisme le mieux à même de servir de base au nouveau quartier du lac. Ensuite, les partenaires de la société de projet AGGLOlac – les villes de Nidau et Bienne ainsi que la société immobilière Mobimo – travailleront sur les bases juridiques de la planification. Elles seront finalement soumises au vote de la population de Nidau. Des votations auront lieu simultanément à Nidau et Bienne concernant les ventes de terrain, les valeurs compensatoires et la compensation des risques ainsi que les contrats d’infrastructures.

5 Equipes encore en course

Rang 1: CITÉLAC | BAUZEIT ARCHITEKTEN GMBH, BIEL/BIENNE
Rang 2: MARAIS | GWJARCHITEKTUR, BERN
Rang 3: OPEN LAC | HELSINKI ZÜRICH OFFICE, ZÜRICH
Rang 4: LES ÎLES DE LA VIE | DIETRICH SCHWARZ ARCHITEKTEN AG, ZÜRICH
Rang 5: LARIDAE | BAUKONTOR AG, ZÜRICH

Le jury du concours a également attribué une distinction aux équipes occupant les rangs 6 à 8 du classement

Rang 6: AGPS.ARCHITECTURE, Zürich
Rang 7: HOSOYA SCHAEFER ARCHITECTS AG, Zürich
Rang 8: ERNST NIKLAUS FAUSCH ARCHITEKTEN ETH/SIA GMBH, Zürich