ARCHIVES DE PLANIFICATION

Vous trouverez ci-après des informations résumées sur les étapes importantes de planification de 2009 à 2019. Tous les documents publiés peuvent être consultés sur Bibliothèque/Archives.

 

Étude de faisabilité et analyses

Dans le cadre d’un projet préalable, une étude de faisabilité détaillée de la vision AGGLOlac a été élaborée en 2009/2010. Elle a été complétée en 2011 par deux nouveaux rapports avec des informations approfondies relatives aux conditions-cadre archéologiques et géotechniques.

 

Concours d’idées 2013

En 2013, 25 équipes nationales et étrangères ont élaboré des concepts urbains pour l’expansion urbaine près du lac dans le cadre d’un concours d’idées. Le jury a sélectionné 5 propositions pour un traitement et approfondissement ultérieur parmi les projets en partie très différents:

1re rang: CITÉLAC | BAUZEIT ARCHITEKTEN GMBH, BIEL/BIENNE
2e rang: MARAIS | GWJARCHITEKTUR, BERNE
3e rang: OPEN LAC | HELSINKI ZÜRICH OFFICE, ZURICH
4e rang: LES ÎLES DE LA VIE | DIETRICH SCHWARZ ARCHITEKTEN AG, ZURICH
5e rang: LARIDAE | BAUKONTOR AG, ZURICH

Trois autres équipes ont reçu une distinction du jury.

 

Planification-test 2014

Communiqué de presse du 29 janvier 2015

 

Procédure de participation publique 2015

327 individus et organisations se sont exprimés sur la planification du nouveau quartier au bord du lac  suite à une procédure de participation publique en automne 2015. L’écho a été majoritairement positif, mais il y a eu aussi des critiques et des questions sur certains points. Les réponses se trouvent dans le rapport de participation publié le 30 juin 2016.

En raison des avis reçus dans le cadre de la participation et de nouveaux enseignements, la réglementation fondamentale en matière de construction de la Ville de Nidau pour le secteur d’AGGLOlac a été adaptée et soumise au Canton pour un examen préalable.

 

Archéologie

On sait depuis des décennies que des couches archéologiques de grande valeur se trouvent dans la zone de Nidau près du lac. Toutes les activités de construction dans ce secteur doivent, dans la mesure du possible, en tenir compte – aussi le projet actuel d’AGGLOlac. La planification s’adapte aux sites archéologiques: on construit si possible là, où aucunes couches archéologiques ne seront affectées, et avec des méthodes, qui protègent et préservent les sites.

Ces mesures de prévention en matière de construction sont fixées dans la convention écrite de juin 2018 entre le Canton de Berne, les villes de Bienne et Nidau, ainsi que le promoteur privé Mobimo. Par ailleurs, la convention sur l’archéologie donne une sécurité relative aux finances, délais et processus pour tous les acteurs. Elle consigne que les villes de Nidau et Bienne doivent conjointement fournir une contribution maximale de 12,5 millions de fr. maximale aux frais d’archéologie (plafond). Les coûts totaux sont estimés à 28 millions de fr. En septembre 2018, le Grand Conseil bernois a approuvé le crédit-cadre brut concernant ce montant.

 

Mise en dépôt public 2019/2020

Lors de ladite procédure d’examen préalable, le Canton vérifie si un projet correspond aux planifications d’ordre supérieur et prescriptions légales. Dans le cas d’AGGLOlac, diverses modifications de la planification ont encore été effectuées pendant l’examen préalable, afin que les constructions s’intègrent de manière optimale aux alentours (château, quartiers résidentiels). Les modifications ont mené à une légère réduction de la densité d’affectation.

En juin 2019, le Canton a constaté que la planification d’AGGLOlac satisfaisait à toutes les conditions préalables requises. Ainsi, la réglementation fondamentale en matière de construction de la Ville de Nidau pour le secteur d’AGGLOlac a pu être mise en dépôt public du 22 août au 23 septembre 2019 à Nidau.

Des particuliers, entreprises et organisations concernés ont pu faire valoir leurs droits dans le cadre d’une mise en dépôt public. Au total, 43 oppositions et réserves de droit ont été déposées. Certaines ont pu être remaniées suite à des séances de conciliation en octobre et novembre 2019. 25 oppositions ont été maintenues. Par la suite, la planification du secteur de la «Gwerdtmatte» (ZPO 7.5) a dû être adaptée, afin que l’établissement «Lago Lodge» ait la possibilité de poursuivre et de développer son exploitation à long terme sur son emplacement actuel (mise en dépôt public en juin 2020).

Après une approbation éventuelle de la transaction par les ayants droit au vote, les oppositions restantes seront transmises à l’Office des affaires communales et de l’organisation du territoire (OACOT) pour décision. Les décisions de l’OACOT peuvent être contestées devant le Tribunal administratif bernois et ses décisions de nouveau auprès du Tribunal fédéral.

Communiqué de presse du 20 août 2019