Planification test

29.1.2015

Le concept biennois d’AGGLOlac a convaincu le jury

Le concept d’urbanisme «citélac» de l’équipe Bauzeit Architekten servira de base à la poursuite de la planification d’AGGLOlac. La planification test a confirmé le potentiel de la proposition des architectes biennois.

La planification du nouveau quartier AGGLOlac sur les rives du lac de Bienne vient de faire un grand pas en avant. Au terme de la procédure de la planification test, le jury a choisi, parmi cinq propositions, celle avec laquelle le travail se poursuivra. Il s’agit du concept d’urbanisme «citélac» de l’équipe et bureau d’architecture Bauzeit Architekten. Ce projet est celui qui avait déjà emporté la conviction du jury lors du concours d’idées en 2013.

La planification test vient donc de confirmer que «citélac» détient le meilleur potentiel à même de répondre aux exigences élevées de ce grand projet. Les caractéristiques suivantes du concept ont particulièrement convaincu:

  • Le modèle de construction offre la meilleure perméabilité entre le lac et le quartier résidentiel – ville et paysage sont harmonieusement reliés.
  • La prolongation du port de petite batellerie fait pénétrer le lac profondément dans la zone urbaine et permet la création d’espaces publics attrayants au bord de l’eau.
  • La généreuse zone de verdure entre les plages de Bienne et de Nidau préserve la zone de détente au bord du lac et la valorise.
  • Le secteur au sud du prolongement du port de petite batellerie offre un potentiel de densification urbaine sous la forme d’une ou de plusieurs tours d’habitation.

Le président du collège d’experts Fritz Schumacher se déclare satisfait des résultats de la planification test: «Elle nous a permis d’approfondir une fois encore les cinq meilleurs projets. La décision finale favorable à «citélac» confirme le résultat du concours d’idées: le projet est complexe, mais réalisable.» Christoph Caviezel, CEO de Mobimo, le partenaire privé d’AGGLOlac, partage l’avis de Fritz Schumacher: «Le nouveau quartier doit remplir les attentes élevées de la population, s’intégrer harmonieusement dans un environnement unique, et préfigurer en même temps la ville de demain. Le concept «citélac» montre également comment nous pouvons atteindre ces buts sur le plan économique.»

Les attentes de la population sont particulièrement élevées, comme celles, aussi, de l’initiative populaire communale PubliLac concernant la zone de loisirs publique allant de la plage de Bienne à celle de Nidau. Les votes exprimés lors de la procédure de participation de janvier/février 2014 ont déjà été pris en compte dans le concept révisé de «citélac». Lors de la poursuite du développement du projet, il est prévu d’optimiser encore la généreuse zone publique riveraine, et de la rendre plus attrayante. La promesse faite par la société de projet AGGLOlac d’accorder une priorité élevée aux requêtes d’un large public lors de la planification, sera ainsi tenue aussi bien que possible avec «citélac».

Par conséquent, les représentants des deux villes concernées sont confiants, eux aussi. Selon le maire de Bienne Erich Fehr, «En l’état actuel, «citélac» représente une excellente base, pour développer un projet susceptible de rallier une majorité de suffrages dans l’intérêt de toute l’agglomération.» Sa collègue de Nidau Sandra Hess est également convaincue que le concept «citélac» apportera des avantages à l’ensemble de la population: «De ce quartier naît une nouvelle qualité de vie au bord du lac – avec de magnifiques zones résidentielles et des espaces de travail, avec de vastes zones de loisirs, ainsi qu’une promenade portuaire urbaine. Un enrichissement pour nous tous!»

Bien que la planification-test soit maintenant terminée, le chemin est encore long jusqu’au début des travaux de construction sur l’ancienne aire de l’Expo. La prochaine étape consistera, pour la société de projet AGGLOlac, à réexaminer les bases légales concernant la zone de la rive du lac en fonction de «citélac». La population de Nidau devrait pouvoir voter sur l’adaptation du plan de zones d’ici deux ans. Le corps électoral de Bienne et celui de Nidau pourront probablement se prononcer simultanément sur les transactions foncières nécessaires.

Lago Lodge: un déménagement au bord du lac est envisageable
Pour «citélac», le Backpackers Hostel et Bistro Lago Lodge devraient céder la place aux maisons d’habitation d’AGGLOlac. Par conséquent, «citélac» propose de «transplanter» le Lago Lodge près des nouvelles installations portuaires. Cette proposition ne crée cependant pas de précédent et ne fait qu’envisager une possibilité de maintenir ce lieu rendez-vous apprécié de Nidau. AGGLOlac revendiquera l’actuel emplacement du Lago Lodge dans dix ans au plus tôt. Comme le Lago Lodge bénéficie d’un droit de superficie courant encore sur 63 ans, la société de projet AGGLOlac devrait offrir à cet établissement une compensation réelle d’égale qualité.